Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Je ne suis plus vierge du culJe ne suis plus vierge du culJ’aimerais vous raconter comment j’ai donné mon cul au mari d’une collègue de faculté. Mais auparavant, je voudrais me présenter : Je m’appelle Maria et j’ai 19 ans, j’ai la peau très claire, les cheveux courts et et assez lisses, les yeux marrons foncé, j’ai des nichons bien rempli, un assez gros cul, je mesure 1,60 mètres et je suis un peu grassouillette. Jusqu’à maintenant, je ne suis jamais allée avec un homme. En fait, je n’ai jamais fait de pompier à un copain, je n’ai vraiment jamais rien fait. Je faisais des études dentaires à Sao Paulo au Brésil. Dés le début des cours, j’ai fait la connaissance d’une amie du même âge que moi, mais qui était déjà mariée. J’ai fait la connaissance de son mari un mois plus tard au cours d’une fête, il s’appelait Luciano et il avait 25 ans, des cheveux lisses, des yeux verts et il était très sympathique. Chris était jalouse à en mourir quand il commença à sourire à ses amies. Il était le mari de ma meilleur amie à la fac. Nous nous sommes rencontrés d’autres fois, toujours avec Chris à ses côtés. La façon dont il m’a regardé bien au fond de mes yeux, puis détourné le regard (il était très timide) m’a donné la certitude que je lui plaisais. Je fus intime avec ce couple, et je fus invitée chez eux, Luciano était sympa avec moi, et “jouait” même avec moi.Un jour que Chris s’était rendue chez ses beaux parents à Londres, je profitais de l’occasion pour aller chez eux. Luciano était resté à la maison parce qu’il ne devait travailler que le lendemain matin, je portais un bermuda qui laissait voir mes jambes, une chemisette et je me rendis à leur demeure. Je fis semblant d’être surprise quand il me dit que Chris n’était pas là. Il me fit entrer, m’offrit de l’eau et j’ai accepté. Nous avons commencé à parler de choses et d’autres. Je me suis assise sur le divan. Cela n’a pas tardé et il commença à me frôler les jambes, et je sentais ses poils de jambe se mêler aux miens et j’ai eu la chair de poule. Il parlait de Chris, de la vie conjugale et il commença à me toucher tout en parlant pour attirer mon attention.C’était logique d’avoir la chair de poule lorsqu’il m’a touchée, pendant une heure il n’a pas craqué et il a mis sa main sur la mienne sans rien dire. Je crois qu’il ne s’y attendait pas, il se bursa escort tut pendant quelques secondes, puis soudain il me fit une beau sourire, un sourire coquin et sa bouche s’approcha de la mienne. Il commençait à me donner de petits baisers sur les lèvres, puis il me donna un long baiser, c’était merveilleux. J’avais l’impression que sa langue était dans ma gorge, du fait qu’il la mêlait à la mienne dans ma bouche. Puis il posa sa main sur mon genou et commença à caresser mes cuisses, d’abord timidement et quand il vit que j’ouvrais les jambes, il caressa plus vite. Ma chatte était trempée. Puis il commença à peloter mes nichons à travers mon chemisier et j’avoue que j’étais déjà tellement excitée que je le laissais enlever mon corsage et mon soutien gorge. Il pinça mes nichons les palpa, les suça, les téta comme si j’étais un bébé, et je ne répondis pas à son invitation, quand il commença à mettre un doigt dans la raie de mon cul, à travers mon bermuda.Je ne disais rien, je soupirais seulement car j’étais excitée avec cet homme délicieux et marié, qui suçait mes doudounnes, passait sa main sur mon ventre et sur mon con. Il vit que je gémissais d’excitation et je me suis décidée à retirer mon bermuda et ma petite culotte, j’avais hésité de le faire parce que j’avais peur car je ne voulais pas perdre ma virginité et parce que je ne m’était pas épilée depuis longtemps, mais il ne dit rien et je retirais ma culotte, je levais mon cul pour faire descendre la culotte, pour ne pas à devoir lever la jambe et lui faire voir davantage de ma nudité, je retirais ma culotte qui était maintenant à mes pieds toute mouillée.Ses yeux brillaient de bonheur. Il s’agenouilla et fit une chose que jamais, je croyais qu’aucun homme aurait pu faire : Il posa son visage sur ma petite chatte et commença à baiser mon entrejambe ici et là, ce fut des baisers ardents. Il écarta mes jambes, je mourrais de honte et il commença à souffler sur ma chatte. Je voulais lui demander d’arrêter, mais je n’ai pas osé, je n’avais jamais été autant excitée de ma vie. Il me donna quelques petits baisers sur mon con, ses lèvres étaient chaudes. . Soudain il sort sa langue et va l’enfiler lentement dans mon con. Je sentis chaque centimètre de sa langue râpeuse entrer et je ne voulais rien savoir. Il a tenu ma tête avec ses jambes, escort bursa il a posé ses mains sur ma chatte. Il a joui comme jamais il n’a jamais joui avec Chris, me léchant, me mordant, se frottant le visage contre ma chatte. Puis il me prit par la main et me conduisit dans la chambre. J’avais joui intensément grâce à lui, mais je ne voulais pas perdre ma virginité. Il me regarda de nouveau avec ce sourire coquin et disait que je n’étais pas obligée de perdre ma virginité. Je pensais qu’il allait me demander de le sucer, ce que j’aurais fait immédiatement avec le plus grand plaisir, mais il me poussa sur le lit de nouveau et il continua à embrasser mes nichons, mon ventre, ma chatte. Il me fit lever, il me mit sur le ventre à quatre pattes et continua à lécher mon con par derrière. Je n’étais pas préparée à tout çà : Il saisit mes fesses et il enfonça sa langue dans mon cul. J’étais couverte de honte, de dégoût, et je commençais à me débattre sur le lit. Il posa sa main sur mon dos et de toutes ses forces il appuya pour m’allonger sur le ventre tout en continuant de lécher mon cul. Il passait violemment sa langue de bas en haut comme s’il balayait mon cul, il le fit de nombreuses fois et puis il commença à enfoncer sa langue dans le petit trou de mon cul. Je ne résistais pas, je soupirais seulement et il attrapa le drap. Mon con était trempé. Un peu plus tard, il me demanda s’il pouvait “manger” mon cul. J’ai dit que ça pouvait faire mal, et il a continué à me caresser et il disait qu’il savait prodiguer cette”caresse” sans faire mal. Et le voilà avec sa bite et il me dit “ton trou du cul est bien étroit”, et c’était bien le cas, mais sa bite était belle, bien blanche avec quelques veines et un gland tout rouge, elle était très grosse. Comme il m’avait fait jouir et qu’il avait été gentil de n’avoir pas retiré ma culotte, j”acceptais, et sans savoir ce que je devais faire, il me mit à quatre pattes. Il prit dans l’armoire un flacon d’huile, je ne savais pas ce que c’était et il m’expliqua que le produit était destiné à lubrifier pour éviter la douleur. Il a enduit son index et en mit un peu aussi dans mon cul. Il disait que le secret pour ne pas faire mal c’était de bien lubrifier et de le faire souvent, et je devins nerveuse en même temps, je voulais qu’il me bouffe le cul. Je sentis bursa escort bayan que ce liquide gluant me mouillait , entrant dans mon petit trou du cul, et soudain je sentis son doigt se présenter devant mon trou du cul. Oh! Chris, ce fut merveilleux, il resta dix minutes à fouiller avec son petit doigt dans mon cul coincé au niveau du plie, puis le retira. Après un certain temps il avait les deux doigts dans le trou de mon cul, j’étais très nerveuse, mais en même temps, je désirais ardemment recevoir sa bite dans mon cul. Quand il retira son doigt, je croyais qu’il allait me mettre dans cette position à quatre pattes, mais il m’allongea et dit comme ça, “ça fait moins mal”. Jusqu’à ce qu’il ait pris bien soin de ne pas me blesser. Puis il s’agenouilla derrière moi et posa la tête sur ma porte étroite…J’étais contractée, mais il disait que le secret était de rester calme, qu’il laisserait mon cul. J’ai saisi mes fesses et je les ouvris bien pour faciliter la pénétration, mais c’était difficile. Comme j’étais vierge, sa bite n’entra pas et il la sortit, cependant il n’abandonna pas. Peu à peu il enfonça le gland de sa bite en moi et il l’introduit petit à petit profondément. Je sentis chaque millimètre de cette pine se frayer un passage dans mon cul, me déchirant à l’intérieur. Je m’accrochais au drap. Je fermais ma bouche et je m’efforçais de tenir le coup. Quelques instants plus tard, il était rentré entièrement dans mon cul, ses couilles battant sur ma petite chatte amoureuse. Il disait qu’il allait commencer à pomper et il le fit très bien et lentement, laissant seulement la pointe de sa bite dans le trou de mon cul, puis il enfonçait cette pine lentement jusqu’au fond du cul. C’était la première fois et je ne sentais pas vraiment de plaisir, seulement une sensation exquise d’être prise par derrière, et quand je pensais à cela, je me sentais être la pire des chiennes, je le remerciais, car j’aimais quand même ça. Oh! Chris, comme j’étais excitée ! Je ne pus résister, longtemps après cinq minutes environ, je sentis cette colonne de chair croître dans mon cul, et déposer une giclée de foutre bouillant à une vitesse incroyable que je sentais bouillonner dans le fond de mon être. Oh! Cette nuit a été merveilleuse. Je pris un bain, il a fait le dîner pour nous deux, et après il a bouffé mon cul deux fois de suite. La troisième fois qu’il m’encula, j’ai ressenti vraiment plus de plaisir que de douleur. Il me reconduisit chez moi en voiture, mais le lendemain matin, je me réveillais avec mon cul en feu.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32