Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Mon jeune voisin ET mon mariLoïc va avancer son départ en Suède pour une année d’études avec Erasmus. Il me l ‘annonce par sms samedi après-midi, certainement après une sieste matinale, assommé qu’il était par mes bons soins buccaux.Le week-end a commencé en fanfare mais la nouvelle m’attriste un peu, il part lundi matin. J’en parle à mon mari.« Tu n’as qu’à l’inviter pour le café demain après le repas… »Je ne sais pas ce qu’il a derrière la tête après ce qu’il vient de se passer, mais j’apprécie sa proposition. J’envoie un sms à Loïc pour l’inviter. Il me répond- « Ok pour moi si ça ne dérange pas ton mari… »- « c’est lui qui a proposé »- « Lol »Nous partons à la sieste. J’en profite pour suçoter mon mari, le téter doucement pendant qu’il s’endort en lui caressant les couilles comme il aime. Une vraie geisha… Il rebande déjà. Même s’il est endurant, il ne m’a pas habituée à rebander si vite après avoir joui. J’ai l’impression que cette aventure l’a bien excité, plus qu’il n’aurait peut-être imaginé.- « Tu t’habilles comment demain ? »Je sors sa bite de ma bouche pour répondre.-  « Qu’est-ce qui te ferait plaisir ? »- « Hyper sexy… »Je reprends sa queue en bouche. Je n’en crois pas mes oreilles, il me propose de faire venir Loïc à la maison et que je m’habille en salope…Et en plus il bande à fond maintenant ! D’habitude il dort à cette heure-ci…J’accentue ma pipe, la situation m’excite de plus en plus s’il me donne carte blanche. Il met un doigt dans mon cul pendant que je le suce et commence à respirer plus fort. J’en ai des bouffées de chaleur… J’imagine déjà tout ce que l’on va pouvoir faire demain à 3 ! Bien décidée à le faire jouir pour le remercier de son initiative surprise, je me déchaine sur son gland, le dévorant carrément comme si je n’avais pas sucé depuis un mois, alors que j’ai déjà pompé leurs deux belles queues ce matin.-  « Non…ne me fais pas jouir… »Je ralentis. En plus il se réserve pour demain…voilà qui est prometteur.Je continue de le suçoter doucement pendant qu’il s’endort. Je suis trop excitée maintenant…Je sais que je ne trouverai pas le sommeil si je ne jouis pas. Je me branle doucement en gardant son sexe qui ramollit dans ma bouche et l’image de la grosse queue de Loïc tendue devant mes fesses me fait atteindre l’orgasme instantanément.Dimanche matin.Nous n’avons reparlé de rien depuis hier après midi, juste des petits sourires coquins à table.Notre jeune voisin a mis la musique très fort toute la soirée, certainement pour nous rappeler sa présence, mais ça ne nous dérange pas puisqu’il écoute du vieux rock genre Led Zeppelin et AC/DC qu’on adore. La musique de pendik escort ses parents…Toute la matinée je me suis fait la totale : bain moussant, épilation, faux ongles, maquillage, lavement (on ne sait jamais…) et préparation de ma tenue.J’ai opté pour une robe fourreau hyper moulante, un peu velours, avec des Dim up et un string. Mais comme le string se voyait un peu, j’ai finalement décidé de le retirer pour garder une silhouette la plus parfaite possible. Mes seins libres et fermes pointent déjà sous la robe pendant les essayages.Jean-Philippe se fait beau lui aussi, se rase et met une belle chemise blanche, un pantalon en lin et des jolies bottines noires.Quand je descends dans le salon, il siffle d’approbation« Tu es juste magnifique ! »« Merci chéri ! » Je me sens alors tellement belle, tellement désirée malgré mes 50 ans que j’ai une montée subite de joie qui me déclenche un fou rire nerveux. Je encore plus envie de dévorer la vie que quand j’avais 20 ans !Le midi nous mangeons très peu, quelques sushis , une salade et j’envoie un sms à Loïc.- « c’est quand tu veux »10 minutes après il arrive tout sourire, habillé presque exactement comme mon mari, mais les yeux rougis d’avoir certainement fumé un peu d’herbe.On prend un café, mon mari sort son meilleur Armagnac et lui dit.« Il te reste de quoi rouler ? Ça fait bien longtemps que je n’ai pas fumé… »« Bien sûr » et il sort un joint déjà tout prêt de la poche de sa chemise.Le moment est super agréable. Nous sommes tous les trois au salon en train de fumer et de boire, détendus, à papoter et à rire bêtement. J’observe les deux hommes. Ils me plaisent. J’ai hâte qu’on passe au plat de résistance car comme dit Héléna Noguera dans « L’arnacoeur » je commence à avoir des fourmis dans la chatte…et pas que dans la chatte d’ailleurs…Mon mari doit le sentir, il pose une main sur ma cuisse et me caresse avec insistance.« Tu vas nous montrer comme tu es belle… »Chouette il dégaine !Il se lève pour mettre un CD d’Amy Winehouse et revient pour m’embrasser goulument en me pelotant la poitrine. Il murmure dans mon oreille.« Fais nous un beau strip tease… »Les deux s’assoient tranquillement dans le canapé pendant que j’entame des ondulations suggestives,faisant rouler ma robe sur mes cuisses, me déhanchant en dansant, remontant le tissu presque jusqu’à mes fesses pour leur montrer le haut de mes Dim up. Je me sens une diva, une reine de l’amour et du sexe…J’ai envie que ce moment dure une éternité. Je m’approche du tabouret de bar devant la véranda et m’assois dessus en leur tournant le dos.Je remonte complètement ma robe centimètre par centimètre jusqu’à pendik escort bayan découvrir mes fesses nues dans une position qui invite à la pénétration sans attendre.J’entends le click de l’appareil photo, c’est mon mari qui shoote mon cul offert. J’adore !Il s’approche de moi, fourre deux doigts dans ma chatte trempée et les porte à la bouche, goûtant ma mouille.Il se retourne vers Loïc.-  « Baise-la ! »Ces deux mots me rendent folle. Je me penche en avant pour ouvrir un peu plus ma raie et l’offrir à la grosse queue de notre jeune invité qui est déjà debout, le sexe gonflé sorti de sa braguette.Je gémis d’impatience.« Ne la fais pas trop attendre…»Ses mains se posent sur mes hanches pendant que son énorme gland me pénètre déjà, je tends mes fesses pour faire entrer toute sa tige. Mon dieu que c’est bon ! Il m’enfile debout pendant que mon mari vient m’embrasser et me dire des cochonneries à l’oreille. Je défais sa braguette pour libérer sa queue toute dure pendant que Loïc me saute vigoureusement en me pétrissant les seins. J’ai envie de sucer. Il monte s’assoir sur le deuxième tabouret de bar pour présenter sa queue devant ma bouche, me saisit par la tête et m’enfourne sa belle bite gluante jusque dans la gorge. Loïc me pilonne pendant que mon mari me baise la bouche. Ils sont très excités tous les deux, me prennent comme une poupée gonflable, me transforment en brochette à bites sur mon tabouret haut, je jouis déjà une première fois, mon vagin s’éclate, ma bouche se régale, je pousse des petits cris, étouffés par la chair de mon mari, quand Loïc me donne un dernier coup de reins monumental qui fait exploser mon orgasme, mon clitoris frottant délicieusement sur le cuir du tabouret.Je n’ai pas lâché mon mari dont la bite fouille mon palais, le tapissant de divines gouttes de liquide séminal bien salé comme j’aime.Mon ventre est toujours en feu, avide de jouissance . Je profite que mon jeune voisin retire son sexe pour reprendre son souffle, je passe ma main droite sous mon pubis et commence à me branler. Je ne rêve plus que d’une chose maintenant, qu’il profite de ma position haute sur le tabouret de bar pour me bourrer le cul sans poser de question. Je lâche mon clito un instant, mes doigts remontent jusqu’à ma chatte puis jusqu’à mon anus que je caresse. J’y entre un doigt, aussi loin que je peux, puis deux. Je veux son gros gland tout de suite, je n’en peux plus. Je lève la tête, les yeux clos, et supplie à mon mari avec une voix de petite fille qui pleurniche.«  je veux qu’il m’encule…dis-lui de m’enculer…s’il te plait… »Loïc est parti finir son verre d’Armagnac et reprendre quelques lattes escort pendik d’herbe. Il revient se positionner derrière moi. Je suis en rut.«  Sodomise la ! » Mon mari est surexcité, il se branle dans ma bouche pendant que je m’accroche à ses cuisses pour écarter mon petit trou au maximum. C’est même lui qui se penche en avant pour m’ouvrir la raie avec ses mains et offrir mon cul à notre jeune invité. Il crache dans ma raie et étale sa salive sur mon œillet.Je n’ai pas lâché sa queue qui palpite toujours dans ma bouche quand je sens le magnifique gland de Loïc, que j’ai tant fait exploser dans ma gorge, commencer à déformer mon anus. La sensation est encore meilleure que je ne l’avais espérée !« vas-y, défonce-lui le cul devant moi ! »Il entre à fond, je sens ses couilles battre contre ma chatte, mon mari est aux premières loges, se régale du spectacle.Je suis déjà au bord de la jouissance quand Loïc accélère ses va et vient dans mes entrailles, le sexe de mon mari dégouline de mouille dans ma bouche. S ‘il éjacule je sais que je ne pourrais pas retenir un deuxième orgasme, le goût de son foutre sera fatal à mon plaisir. Pour gagner du temps il retire ma robe comme une chaussette pendant que Loïc me laboure le cul à fond puis il revient se branler dans ma bouche, enfonçant finalement sa queue entièrement pour lâcher la purée.« Ahh….tiens…bouffe tout ! »Je le savais, quand les premières giclées de sperme ont envahi mon palais je suis partie en vrille, mon ventre à explosé de jouissance, ma chatte a dégouliné de mouille par petits jets comme si le jus que j’avalais d’un coté ressortait de l’autre. Il a laissé sa queue se déverser dans ma bouche sans bouger, appuyant sur ma tête pour l’enfoncer jusqu’aux couilles tandis que Loïc avait stoppé son va et vient et restait calé au fond de mon cul, sans bouger lui non plus. Je n’oublierai jamais ce moment d’apnée où mon corps est secoué de spasmes, tremble tout seul, heureux qu’il est d’être pris en rôtissoire entre la bite de mon mari et celle notre jeune voisin. L’orgasme m’a foudroyé de longues secondes, immobile et comblée.Loïc n’a pas joui. Il quitte mon anus pour venir se branler au dessus de mon visage, comme il aime. Mon mari reprend l’appareil photo et shoote le moment où notre étudiant m’envoie ses jets chauds sur mes lèvres, sur mes joues. J’ouvre grand la bouche pour en récupérer un peu et il termine sa jouissance sur ma langue, son foutre chaud et épais, incroyablement copieux me remplissant. Mon mari est tout près. Je pose ma main sur ses cheveux pour approcher encore son visage alors que Loïc est toujours dans ma bouche et nous le nettoyons à deux, mon mari n’hésitant pas à sucer sa queue avec gourmandise pour s’engager avec moi dans un long baiser au sperme qui me fait mouiller comme une chienne. Je n’osais rêver d’une telle situation !Et l’après-midi ne fait que commencer…

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32