Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32

Petit footing en forêt.Il faudrait que je fasse un peu de sport. Pas que je sois grosse, bien au contraire je suis mince et sexy et j’aimerais que ça dure le plus longtemps possible. Un footing ne devrait pas me faire de mal…quelle hypocrite je fais, j’ai surtout envie de faire un tour en forêt prés de S……. , j’ai repéré sur un site internet plusieurs « lieux de drague » dans ce secteur. Il fait beau ce matin et je pense qu’il est temps d’essayer ce legging de footing sur mes jolies petites fesses couleur de lait. Je me prépare doucement, juste un peu de eyeliner, un petit peu de gloss, mais bon on se calme sur le maquillage je vais courir après tout ! J’hésite à enfiler un petit string….hmmm allé finalement je ne mets rien ! Je veux me sentir comme nue dans la nature avec juste le legging comme une deuxième peau, et puis ça sera plus pratique en cas de besoin… j’enfile mes chaussures de sport, un petit t-shirt blanc….Je glisse deux capotes….aller soyons prévoyantes, quatre capotes et deux petits sachets de lubrifiant dans la petite poche du leggings. Je me rends sur le site où j’ai repéré le spot en forêt et je poste un message ; « je vais faire mon footing là-bas, minet éfféminé 18 ans, 1m70, soumis, legging noir, t-shirt blanc. »Je prends le RER, c’est à deux stations, puis je n’aurai plus qu’à débuter mon footing et je devrai rejoindre le point de rendez-vous après 2Km de footing. Il y a peu de monde dans la rame de RER, ce qui m’arrange…mon legging et mon petit maquillage même discret, sont assez explicites. Il fait beau et chaud….Je commence à transpirer dans mon legging….hmmmÀ destination je saute hors de la rame, cherche rapidement la sortie et c’est partie je démarre mon petit footing. Je pars un peu trop vite, je suis un peu excitée. Je modère mon allure, obligé sinon je vais m’écrouler au bout d’un kilomètre même pas. Je mets mes écouteurs et un peu de musique. J’arrive assez vite sur le chemin décris sur le site, un petit sentier de forêt non loin d’une piscine en extérieur de la ville. Je ne croise quasiment personne, mise à part un promeneur au loin avec son chien.J’arrive enfin sur une petite route goudronnée dans la forêt. J’aperçois au bout un petit parking ; ca correspond à la description donnée sur le site, parfait ! Je distingue quelques voitures garées….Je suis trempée de transpiration, je suis collée à mon leggings qui me chauffe les cuisses, les fesses et le sexe….ce dernier commence d’ailleurs à un peu durcir. Je marche un peu, histoire de reprendre un peu mon souffle et d’observer si les voitures sont occupées, et par qui.Je passe devant la première….un homme seul, il regarde son téléphone….Je distingue mal, mais je dirai la quarantaine, dégarni….Je passe devant la deuxième voiture…pareil un homme seul, sur son téléphone, la cinquantaine, joufflu, calvitie….Je passe devant la troisième voiture, un plus jeune, je dirai environ 25 ou 30 ans max, brun, rien de spécial….Il me regarde un peu, puis regarde ailleurs. Bon ce n’est pas génial tout ça, je suis un peu déçue, l’ambiance n’est pas terrible. Je vais essayer d’aiguiser l’intérêt de ces messieurs alors. Je fais mine de m’étirer face aux trois voitures, de dos bien-sûr, afin de mettre en évidence mon petit cul dans ce legging ultras moulant….ils finiront bien par lâcher leur foutu téléphone ! Je leur fais carrément un appel au meurtre mais rien du tout….c’est pas possible ! Je sais que j’étais venu faire du sport à la base, mais la cochonne en moi a pris le contrôle et maintenant je veux du sexe aydın escort !Tant pis, je vais m’enfoncer un peu dans les bois qui remontent du parking, et on verra plus tard si il y a du nouveau. Je fais quelques mètres et j’entends un bruit de portière se fermer. Tiens, il y en a un qui a fini par remarqué que j’existais ? Je continue à marcher entre les arbres, il fait bon et c’est silencieux. J’entends bientôt des pas derrière moi….Je ralentis, je me demande lequel c’est hmmm je vais le laisser approcher dans mon dos, j’espère que c’est pour moi ! Je roule des fesses, en retroussant un peu mon leggings jusque sur le haut des fesses. Les pas s’accélérent. J’arrête, je me retourne ; c’est le mec de 25 30 ans. Il ralentit jusqu’à moi ;« Bonjour….Ca va ? C’est toi qui a mis le poste sur le site ? Tu fais un footing ? »« Oui c’est moi… »Il me sourit et approche doucement. J’ai rarement l’occasion de rencontrer des jeunes…il faut dire que je ne cherche pas trop non plus, les jeunes m’ont souvent déçu. Il est grand et costaud, 2m environ et bien 120 kilos ! Et moi je suis avec mes pauvres 1m70 sans talons pour tricher… il a des cheveux bruns mi-long comme les rockeurs et un style métalleux ou gothique, le teint plutôt pâle, des noirs , des lèvres roses….Il porte un t-shirt noir, un jean noir avec des espèces de rangers, une grosse chaîne en argent autour du coup avec un pendentif. Je remarque qu’il porte de nombreuses bagues sur quasiment tous les doigts des deux mains.Il se colle à moi, en passant sa main sur mes fesses. Il sert ma fesse droite à travers le legging. Puis il commence à frotter mon cul frénétiquement. Ses mains sont énormes aussi, c’est un géant ce type ! Je ne le voyais pas si grand dans sa caisse ! Je commence à lui toucher la queue à travers son pantalon. Je sens son érection qui pousse derrière sa braguette. Je commence à le caresser, le branler, il a une bonne bite le salaud je peux le sentir même à travers son jean. De son côté il a baissé mon legging jusqu’en dessous des fesses ; je me retrouve avec juste le cul dehors. Il me retourne contre un arbre et commence à me lécher la fente. Le pauvre se plie en quatre pour atteindre mes fesses avec sa bouche. Sa langue remonte mes fesses….hmmm j’écarte les jambes pour lui libérer le passage de mon anus et il engouffre sa langue dedans. C’est bon putain, il s’y prend bien le cochon et semble y prendre beaucoup de plaisir. C’est tellement bon je me laisse glisser sur l’arbre, je bande dur…tellement dur. Je prends tellement mon pied que je remarque tout juste que nous avons été rejoint par les deux autres types du parking qui ont enfin lâché leur téléphone….Ils sont beaucoup moins séduisants que mon géant qui me nettoie la rondelle avec amour, en fait ils ont l’air de deux vieux cochons se masturbant, mais bon comme on est tous là hein !Il arrête de me lêcher, je commence alors à me retourner et à me baisser légèrement pour lui rendre l’appareil par une bonne fellation comme je sais les faire. « Non, je veux ton cul. »« Ha bon ? D’accord comme tu voudras. »Je lui tend alors mon sachet de lubrifiant et reprend ma position contre l’arbre. Il fait couler le sachet sur ses doigts et me masse doucement l’anus en appliquant bien le gel….Puis il rentre ses doigts. Les deux autres types se sont rapprochés bite en main. L’un d’eux porte un marcel blanc, un short de bain rouge et des claquettes, l’autre, un polo jaune, un bermuda blanc des banquettes.. .et il a mis une casquette entre temps….il n’y a pas à dire ils n’ont escort aydın aucun goût, j’espère qu’ils sont plus habiles dans le sexe que pour s’habiller !Le jeune continue à me doigter, il semble ne pas du tout faire attention aux deux vieux. Mon anus est bien dilaté, et je dégouline je sueur. Les deux porcs commencent à me tripoter, l’un deux m’embrasse pendant que l’autre se contorsionne pour caresser son sexe contre le mien. Je suis prisonnière, le jeune derrière a enfilé une capote et commence à pilonner mon trou avec sa queue bien raide, putain qu’est ce qu’il bande fort le salaud ! Surement pour ca qu’il a refusé ma pipe, il doit être au bord de l’explosion ! Donc j’encaisse une bonne sodomie, pendant qu’un vieux porc me roule une pelle baveuse en se branlant et que l’autre frotte son gland contre le mien.« T’aime ça ma salope”« T’es une petite pute toi ! Tu cherches la bite ! »« C’est bon ça, on va te baiser nous ! »Celui en claquette qui me roulais des pelles enlève complètement son short et se met accroupi et commence à me sucer….Je gémis, j’adore quand on me suce pendant une sodomie. Il me bouffe tout le bonbon et me caressant les couilles…je tremble de plaisir. Le troisième se sentant lésé étant privé de mon gland pour frotter le sien, att**** ma main droite et la place sur sa queue. Je commence à le branler tant bien que mal. Il a l’air d’aimer ca vu que je fais bien durcir sa queue dans ma petite main. Mon géant agrippe violement mes fesses et me donne des gros coups de bites. Tellement forts que le vieux qui me suce doit arrêter si il veut pas se prendre un coup. Les deux porcs s’écartent un peu comme des animaux apeurés par un plus gros prédateur réclamant sa proie….Il me pilonne littéralement les entrailles, je sens son gros sexe dur aller et venir en moi…je gémis, je crie….Je hurle de plaisir et de douleur, les deux se mêlant délicieusement. Je ne tiens quasiment plus debout, je me tiens à l’arbre et il me tient par le ventre pour mieux prendre son élan….Je dégouline de sueur….dans un mouvement fort et saccadé il pousse un cri jouissance fort et puissant et me collant à lui. Je sens son gland gonflé en moi, je le sens jouir, longuement et délicieusement dans mon petit d’ado tout moite. Il se retire doucement, je me retourne et lui retire sa capote ; je le regarde dans les yeux et avale le contenu du préservatif. Le laisse le sperme encore bien chaud couler dans ma gorge. Mon géant remonte son pantalon et rebrousse chemin en direction du parking….Je le regarde partir en pensant « toujours la même chose avec les jeunes, ils me laissent en plan”. Perdu dans mes rêveries j’avais à peine remarqué que les deux vieux porcs étaient revenu à la charge et avaient baissé mon legging jusqu’au cheville. L’un d’eux bataillait avec ma chaussure pour complétement enlevé mon collant pendant que l’autre me tripotait les fesses en se branlant. Je suis encore sous le choc de ma baise, je ne réagis pas et le retrouve à quatre patte. Le vieux en claquette est nu, il a juste gardé ses courues claquette. Il plie les jambes jusqu’à présenter sa bite face à ma bouche.« Suce cochonne ! »Je m’exécute et entame une pipe sans les mains étant à quatre patte comme une petite chienne….Mais il ne me laisse pas longtemps travailler…il l’att**** l’arrière de mon crâne et me baise la bouche. Je tire la langue pour laisser passer sa queue , je engueule de la bave sur le sol. De son côté l’autre porc à finit d’enfiler sa capote et s’empresse de se frayer un chemin de mon anus. Ses coups aydın escort bayan de bite sont moins vigoureux et puissants, je suis toute dilatée…mais je prends quand même du plaisir prisonnière de mes deux pervers du matin. Je bande toujours aussi fort, mais je commence à avoir du mal à respirer avec le porc qui m’étouffe avec sa bite, j’ai l’impression que les yeux vont me sortir de la tête. Ils finissent par échanger, celui de derrière passe devant me présente sa queue dans son préservatif ;« Goûte ton cul chienne”Je suce le préservatif…ca les excité mais la sensation n’est pas terrible…il l’enlève et je pompe sa queue. Il me laisse faire et je déchaîne pas langue sur son gland, j’avale sa bite en gorge profonde et recrache le tout sur sa bite hmmmmm derrière le mec en claquette commence à me sodomiser, il est pas trop mal je prends mon pied. Je me fais limer comme une chienne baveuse et couverte de sueur…mes deux cochons semblent bien suer aussi, et commencent à fatiguer.Ils se redressent tous les deux ;« Ca fait mal aux jambes à force putain ! »« Ouai aller mets toi à genou et fais nous jouir”Je prends la précaution de retirer mon t-shirt et je fini de retirer mon legging enroulé autour de mes chevilles et je les pose un quelques mètres sur de l’herbe et je me mets à genou devant mes deux amants qui se masturbent en me regardant faire. Je les laisse matter mon petit corps imberbe et tout blanc, mes tétons roses, et ma petite queue frétillante….ils aiment ça les animaux ! Je met à genou sous les deux grosses bites, les suçant et les branlant tour à tour. Leur respiration se fait plus forte, ils m’inspirent de plus belle ;« Allez petite pute vas-y ! Fais nous jouir salope !!! »« Prend mon sperme chienne ! »Je suce d’autant plus fort leur deux grosse bite. Le mec en bermuda blanc att**** d’un coup ma tête ;« Je jouis, je jouis !!! »Dans la précipitation il colle son gland sur ma joue et décharge de grosse giclées de semences chaude….Ca dégouline partout sur son corps. Je le suce et prend deux giclées dans la bouche que j’avale.« Hmmm c’est bon ça ! »Le deuxième me soulève par les aisselles, me retourne et colle mes fesses contre son ventre et se branle. De chaque côté, collés contre mes pieds il y a des énormes pieds dégoûtants dans ses claquettes….Je sens les poils de son gros ventre sur mes fesses : c’est plutôt agréable et je me mets à me masturber aussi. Il m’encourage.« Ouiiii salope branle toi, jouie ! »L’autre mec se rhabille en nous observant. Je le regarde dans les yeux et me branle de plus belle….le mec en en claquette me sert encore plus fort contre son ventre et décharge son sperme entre mes cuisse puis remonte entre mes fesses en continuant à éjaculer….Il m’en fou partout, je continuer à me branler mais le mec en claquette m’att**** les bras et s’adresse à l’autre type.« Fais la jouir vas-y !!! »L’autre mec se précipite et commence à me branler….c’est bon, putain ces deux pervers me font vraiment du bien je prends mon pied. Il me branle bien, ma queue est bien dure, rose et mon gland bien rouge prêt à exploser…. Il me sert le gland et repart de plus belle….Il recommence plusieurs fois….Je gémis….Je tremble et je jouis comme un ado. De gros jets partent droit devant moi.« Oui voila ! Crache ! »Je jouis trop fort, je tremble mon cœur s’emballe je ne tiens plus mais il continue à me branler…. Vidée de mon jus, ils me lâchent, je m’assoie un moment. Ils restent avec moi, me ramènent même med affaires. Nous repartons tous les trois sur le parking. Le géant est parti….pas étonnant. En discutant avec les deux mecs, j’apprends qu’ils se connaissent, ils ont l’habitude de venir ici. On échange nos numéros et convenons de nous revoir bientôt. C’est comme ça que j’ai rencontré Serge et Pascal.

Ben Esra telefonda seni boşaltmamı ister misin?
Telefon Numaram: 00237 8000 92 32